A toi le titre

S’il te venait l’envie de t’y balader.
L’encre coulera si tu m’as banni.
Te voilà février, bousculant janvier.
L’espoir d’un vœu exaucé, d’une étincelle à minuit.
Un pardon ne suffisait pas.
Des mots rien que des maux.
Dans l’espoir que tu me reviendrais.
Et j’ai crié pour que tu me reviennes.
La tête dans le sable, j’ai cherché les clefs et ton doux visage s’est effacé.
Des paroles où la musique raisonne, des souvenirs qui nous remontent à la puberté.
Ces moments privilégiés, où nous nous étions retrouvées.
Je n’ai su te garder, seule tu livrais ton combat.
Round 7, je tente les douze coups.
Toutes ces années séparées, où notre belle amitié ne s’est relevée.
Tirant les vers, je pensais que tu mordrais, au présent pour que je t’emmène dans mon futur, mais l’imparfait garde ses rancœurs du passé.

Au grand désespoir.
Bel Ami les mots-passant n’auront rien changé.

Je reste sur le quai, est-ce le point de non-retour !!!! écrit sur le ticket !!!!
Montre en main, je continue mon chemin toi seule peut changer le destin
‘’Juste une mise au point ‘’ 🎵🎶🎵🎶

Balaye le point, je t’attends pour la fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.