Belle journée d’automne

Soleil levant, timides rayons illuminaient belles gouttelettes de rosée.
Sentiers, chemins boisés, arbres dénudés, attisaient sa curiosité.
Milles joyaux roulaient à ses pieds, de l’herbier à la poêlée.

Palettes de couleurs saisonnières,  pinceaux apprêtés il a trouvé sujet,
d’un Pêcheur et d’un poète accrochant vers au bout d’une ligne.
Tous deux chatouillant la plume, des leurres ou du cœur.
Le poète jette l’encre, alors que le pécheur charme le poisson.
Les yeux rivés sur l’hameçon, seule la nature émettait des sons.
Merle moqueur gai rossignol sifflaient le dernier soleil de la saison.
Tandis que le poète parcourait l’horizon en cherchant  l’inspiration.
Cette métaphore du vers titillant la plume défiait l’araignée en tissant sa toile grandeur nature.

D’un coup de balai couleurs et formes s’unissaient plongeant les deux hommes dans le cadre de cette délicieuse journée.
Soleil couchant, ombres furtives, dame nature descendit le voile.
Entends-tu les cloches tintinnabuler,
les odeurs alléchantes des cheminées.
L’heure a sonné.
Peintre, pécheur, poète, reprirent chemin des lendemains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.